la poêlée de bobines sans trailer à déguster les dimanches de pluie

UN PETIT BOULOT

In Du Film à Risettes on février 15, 2017 at 20:00

indexde Pascal Chaumeil (2016)

Ticket Il y a des fois où je me prépare une bonne petite série de films à aller voir sur un temps relativement court, seulement voilà, quand le planning déborde, il faut trouver une autre solution. Je décidai donc de louer celui-ci.

Soda Une petite histoire sans prétention qui m’a permis de passer un bon moment.

Popcorn La musique est composée par Mathieu Lamboley.

Clap Le scénario de Michel Blanc est assez original (je mettrai en revanche un petit bémol sur son jeu…) Romain Duris se glisse, quant à lui, à la perfection dans son personnage.

Zigomascope Humour grinçant et décapant, de quoi se détendre et esquisser un joli sourire.

par Lady Kiou

THE MAN IN THE HIGH CASTLE

In De La Série Magnifique on février 8, 2017 at 20:00

de Franz Spotnitz (2015-…)

the_man_in_the_high_castle_tv_series-160215254-largeTicket  Amazon Prime proposait une série basée sur le roman éponyme de Philip K. Dick publié en 1962. Il y avait raisonnablement de quoi sprinter vers le petit écran.

Popcorn Mais qui sont ces acteurs et ces actrices talentueux? Pis qu’est-ce que c’est que ces décors impeccables? Le montage est hallucinant, les éclairages ensorcelants, et le scénario absolument génial!

Soda Le générique, un rien froid, prenant, angoissant, ressemble à une boîte à musique qui ralentirait pour la dernière fois : Edelweiss, écrit par Richard Rodgers et Oscar Hammerstein II, interprété par Jeanette Olsson.

Musiques composées par Henry Jackman et Dominic Lewis.

Bonbon Ridley Scott, qui est le producteur de la série, a réalisé entre autre l’excellent Blade Runner (1982), adaptation d’un autre roman de Philip K. Dick Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques?.

Clap Surprenant. Troublant. Excellent.

Zigomascope Honorable Créateur Franz Spotnitz, Vénérable Réalisateur et Producteur Ridley Scott, Magistral Écrivain Philip K. Dick, je vous adresse mes arigato-dankeschön les plus respectueux.

by MaD

LES CENTS ET UNE NUITS DE SIMON CINEMA

In Du Film Qui Déchire on février 1, 2017 at 20:00

indexd’Agnès Varda (1995)

Ticket Il fût une époque où une certaine chaîne cryptée ne servait pas que de la daube, mais du cinéma d’auteur(e). J’eus donc la chance (si si) de découvrir cette curiosité. En tout cas je passais un très agréable moment.

Popcorn Monsieur Cinéma ne veut pas mourir et invite plusieurs acteurs à venir le visiter.

Clap Une multitude de références au 7ème art : Ouvrez vos esgourdes et vos mirettes car l’ouïe et la vue sont plus que sollicitées. Et Piccoli avec une touche à la François François ça vaut le détour !

Zigomascope Un véritable hymne à l’amour du cinéma.

par Lady Kiou

%d blogueurs aiment cette page :