DOWNTOWN ABBEY

de Julian Fellowes (2010-2015)

downtonabbeys4Ticket   Hélas, comme je le craignais, redoutais, supputais, il s’agit effectivement d’une savoureuse série britannique. Ah mince, une de plus, zut alors ; )

Popcorn   Comment décrire mes retrouvailles avec (Deborah GellyElizabeth McGovern? À quoi bon évoquer l’incontournable présence de Jim Carter ou de Phyllis Logan, sans citer juste après la liste complète des acteurs et des actrices de Downtown Abbey? Lord Hugh Bonneville Crawley me le pardonnerait-il? Aaaah, le talent, le fameux machin magique étincelant! Pis du détail d’époque en veux-tu en voilà, décors, costumes, tout le tralala. Ainsi parlait mon extatique béatitude. Enfin, et aucune équivoque n’est possible là-dessus, vous pouvez scander à tue-tête : Maggie Smith über alles!

Soda   Le thème de la série Did I make the most of loving you? a été composé par John Lunn, également responsable avec l’aide du Chamber Orchestra of London des mélodies.

Bonbons   Pas moins de quatorze réalisateurs aux commandes du tournage.

Clap   Écrites et réalisées par Julian Fellowes, voici six captivantes saisons, soit une valse enivrante de cinquante-deux épisodes, qui raconte l’histoire des nombreux habitants d’une demeure anglaise, Downtown Abbey, entre 1910 et 1925.

Zigomascope   Impressionnant chef d’oeuvre de fiction historique*.

ZD

*historical period drama

Sam Wollaston of The Guardian said,

It’s beautifully made—handsome, artfully crafted and acted. Smith, who plays the formidable and disdainful Dowager Countess, has a lovely way of delivering words, always spaced to perfection. This is going to be a treat if you like a lavish period drama of a Sunday evening.

~ C’est une série magnifique, bien faite, créé et jouée avec talent. Maggie Smith, qui interprète la respectable et redoutable Comtesse de Grantham, délivre son texte avec un tel charme, chaque mot espacé à la perfection. Un programme somptueux pour qui apprécie les séries dramatiques le dimanche en soirée.

MONTY PYTHON AND THE HOLY GRAIL

de Terry Gilliam et Terry Jones (1975)

MV5BMTkzODczMTgwM15BMl5BanBnXkFtZTYwNTAwODI5._V1_SX214_AL_Ticket   La légende du roi Arthur, sa Table Ronde, son royaume de Camelot, et la merveilleuse troupe des Monty Python ; ) Du bon sens! De la vie! Du sacrément loufoque!

Popcorn  Nickel chrome. Des personnages plus vrais que nature, du talent et de l’action, de l’aventure et des effets –effectivement– spéciaux.

Soda   De l’épopée dans toute sa glouâre taratatèresque et de la song magnifiquement tournée plein les cornets.

Clap   Sacré Graaaaaaaaal! None shall pass …à côté de cette grande fresque comique.

Zigomascope  Voilà un dimanche de pluie qui s’annonce des plus radieux!

ZD