la poêlée de bobines sans trailer à déguster les dimanches de pluie

TIGRE & DRAGON

In Du Film Qui Déchire, Du Film Qui Remue on février 6, 2013 at 20:00

de Ang Lee (2000)

tigre-et-dragon-2000-aff-fra-01-g

Ticket Englouti en V.O. pour savourer voix et intonations des acteurs (avec un sous-titrage français histoire de percuter un brin les répliques), le dos plaqué au sofa, les yeux écarquillés, bouche bée, j’ai vite succombé aux charmes martiaux de ce film époustouflant.

Popcorn Les scènes de combat sont absolument renversantes.

Soda L’oeil irrémédiablement ravi par les notes de couleurs, les matières et les formes des décors, applique sur les lèvres un beaume radieux. L’oreille ainsi distraite sera immédiatement envoûtée par la moindre note de musique. Et lààà shazam : Tan Dun a composé, l’Orchestre Symphonique de Shangaï a interprété, YoYo Ma a tissé entre les morceaux de somptueux solos de violoncelle.

Clap Une fabuleuse destinée esquissée avec grâce, poésie, et agilité.

Zigomascope And again, and again, and again.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :