la poêlée de bobines sans trailer à déguster les dimanches de pluie

LE CINQUIÈME ÉLÉMENT

In Du Film à Risettes on mai 29, 2013 at 20:00

de Luc Besson (1997)

1936-le-cinquieme-element

Ticket   Dans une salle, versez un litre de sci-fi comique, deux litres de couleurs extatiques, des références par milliers, et des acteurs à la hauteur. Après avoir absorbé un cocktail d’images aussi festif, vous sortez d’là étourdi, grisé, un sourire béat au coin du cornet. C’est exactement le genre de p’tit r’montant qu’il vous faut si vous n’avez plus soif à rien, si votre assiette est en train de s’faire la malle, si votre oreiller vient de lancer un avis de recherche, bref le parfait rebond sur bobine-trampolin pour tout palpitant affaibli !

Popcorn   Ô Gary, prince des ténèbres et parrain de sorcier, que ta frimousse m’extasia les mirettes ! Aaah Milla, Milla, Milla ! Et Willis au quart de tour, Chris l’époustoussiflant, Maïwenn la diva…etc etc. Le tout est rôdé et frais, simple et enjoué, avec de la gadgeterie tous azimuts et des décors fantabuleusement appétissants.

Soda   Monsieur Besson rime avec monsieur Éric Serra depuis longtemps et en rythme.

Clap  Réjouissant petit bolide d’images survitaminées ; )

Zigomascope  Sérieux, vous n’l’avez pas encore vu ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :