la poêlée de bobines sans trailer à déguster les dimanches de pluie

LA VÉNUS À LA FOURRURE

In Du Film Qui Déchire on mars 12, 2014 at 20:00

de Roman Polanski (2013)

La Venus  la fourrure_lavenusalafourrure_120x160_rvb

Ticket   Après avoir vu son jeu sur les planches, parfait, intense, je tenais absolument à retrouver Emmanuelle Seigner dans un rôle. Ça s’est passé au cinéma, sur grand écran, via l’exigeante caméra du réalisateur de Chinatown. face à elle, Mathieu Amalric.

Popcorn   Zoom arrière, zoom avant, les décors comme les visages sont parés au défilé tourbillonnant des humeurs, des interrogations, des sensations. Une toile à huis clos contre laquelle vibre un remarquable duo. Quelle agilité! Amuselons-nous avec eux.

Soda   Alexandre Desplat s’est occupé de la musique qui s’est sans tarder pliée à sa volonté.

Clap   Une muse, un démon. Attention à la valse.

Zigomascope   Une bobine piquante et subtile .

ZD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :