la poêlée de bobines sans trailer à déguster les dimanches de pluie

SHIRLEY, VISIONS OF REALITY

In Du Film Qui Déchire on octobre 22, 2014 at 20:00

imagesde Gustav Deutsch (2014)

Ticket Dimanche après-midi, 16° C, conditions idéales.

Popcorn Le titre français Shirley, un voyage dans la peinture d’Edward Hopper parle de lui-même (et comme souvent,  pas celui en langue anglaise). Il s’agit donc d’une représentation de la peinture d’Edward Hopper en version filmée.

Soda La musique est composée par Christian Fennesz, qui est autrichien, tout comme le réalisateur.

Clap Contemplation, quand tu nous tiens ! La mise en scène est superbe, voire magistrale. Le sens du détail est omniprésent.

Zigomascope Tout admirateur de la peinture de cet artiste appréciera la représentation cinématographique d’une partie de son oeuvre.

par Lady Kiou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :