la poêlée de bobines sans trailer à déguster les dimanches de pluie

BUNKER PALACE HÔTEL

In Du Film Angoissant, Du Film Qui Déchire on septembre 2, 2015 at 20:00

de Enki Bilal (1989)

Bunker-Palace-Hotel-affiche-6515

Ticket   Une fois savouré l’album de bande dessinée La Femme Piège, second épisode de La Trilogie Nikopol, je sentis grandir derrière mes mirettes un appétit féroce pour les coups de crayons et les touches de plume d’Enki Bilal. Science-fiction et poésie coulaient à flot entre les mains du talentueux dessinateur et scénariste. Trois ans plus tard il réalisait son premier film, intense, inoubliable, excellent.

Popcorn   Perle précieuse dans un écrin scellé (Carole Bouquet), cerbère cynique d’un échiquier patiné (Jean-Louis Trintignant), chaque regard posé sur les personnages vous rendra l’atmosphère plus singulière encore.

Soda   Étrange boîte à musique, qui habille sur mesure cette bobine saisissante, la bande originale Balkan a été composée par Philippe Eidel et Arnaud Devos, et interprétée par Les Voix Bulgares de l’Ensemble Radio Sofia.

Clap   Un songe froid comme un reflet sur un bris de miroir.

Zigomascope   Une somptueuse gourmandise pour les neurones à la diète, un nectar fantastique.

ZD

Après le film, un bel article.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :