la poêlée de bobines sans trailer à déguster les dimanches de pluie

DRIVE

In Du Film Qui Dégouline on novembre 23, 2016 at 20:00

indexde Nicolas Winding Refn (2011)

Ticket Pour une fois, en cette année 2011, j’écoutai les critiques (ainsi que l’avis du festival de Cannes) et allai voir ce film.

Soda Une musique entraînante sortie tout droit des années ‘80‘, même si elle date des années ‘2010’, nous abreuve durant le déroulement du scénario.

Popcorn Sans trop de bla-bla (contrairement à un Tarantino par exemple et que j’adore par ailleurs, mais il est vrai que ça parle) la concentration peut se faire plus aisément sur le jeu des acteurs.

Clap Une réalisation silencieuse et assez épurée pour 1h40 de contemplation absolue.

Zigomascope Je ne m’attendais surtout pas à ce genre de bobine en franchissant les portes du cinéma.

par Lady Kiou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :